En direct du ciel

Posté le 18 September 2009

IMG_1139

C’est la commotion, l’épouvante et la dévastation. La mère symbolique de Yulbiz s’est éteinte hier, lors d’un drame indicible. Renée Wathelet, blogueuse de En direct des Îles est morte assassinée des mains d’un toxicomane dans l’une de ses 2 îles, Isla de Mujeres au Mexique (l’autre étant Montréal). C’est Renée qui a fourni à Yulbiz sa mascotte, Yulcat, lors de son départ pour Isla de Mujeres. Mais cette mascotte a servi de prétexte pour une levée de fonds pour un hôpital vétérinaire dont l’une des vocations est d’aider les chats itinérants. Elle était comme ça Renée, généreuse, aimante des gens et des chats. Elle était un peu la mère symbolique de notre mouvement de blogueurs. Lors des Yulbiz, comme dans la vie, elle était très maternelle. Elle prenait le temps de rencontrer tous un chacun et de leur dire qu’elle les aime. Elle prenait des clichés attendrissants, elle prenait la main, elle touchait le cœur. Elle nous a touché tous et la Webosphère ne sera plus jamais pareille. Maintenant, pour jaser avec elle, Twitter, Facebook ou son blogue nous ne serons plus utiles. Il faudra se brancher sur sa voix intérieure et synthoniser En direct du ciel…

Yulcat, la mascotte de Yulbiz

Commentaires

60 Réponses sur “En direct du ciel”

  1. Posté par : Twitter Trackbacks for En direct du ciel : Yulbiz Montréal [yulbiz.org] on Topsy.com le 18 September 2009 à 7:55 am

    […] En direct du ciel : Yulbiz Montréal montreal.yulbiz.org/2009/09/18/en-direct-du-ciel – view page – cached C’est la commotion, l’épouvante et la dévastation. La mère symbolique de Yulbiz s’est éteinte hier, lors d’un drame indicible. Renée Wathelet, blogueuse de En direct des Îles est morte assassinée des mains d’un toxicomane dans l’une de ses 2 îles, Isla de Mujeres au Mexique (l’autre étant Montréal). C’est Renée qui a fourni à Yulbiz sa mascotte, Yulcat, lors de son départ pour Isla de Mujeres. Mais cette mascotte a servi de prétexte pour une levée de fonds pour un hôpital vétérinaire dont l’une des vocations est d’aider les chats itinérants. Elle était comme ça Renée, généreuse, aimante des gens et des chats. Elle était un peu la mère symbolique de notre mouvement de blogueurs. Lors des Yulbiz, comme dans la vie, elle était très maternelle. — From the page […]

  2. Posté par : Nancy Vigneault le 18 September 2009 à 8:07 am

    Je suis vraiment triste d’apprendre cette nouvelle.

    Pour l’avoir rencontré lors d’un Yulbiz, je peux dire qu’elle débordait de joie de vivre.

    Elle nous a marqués et nous manquera longtemps.

    Au revoir Renée!!!!

  3. Posté par : Anne-Marie Cordeau le 18 September 2009 à 8:31 am

    Je suis renversé ce matin d’apprendre cette effroyable tragédie. Je connaissais Renée uniquement via les médias sociaux. Sa vivacité d’esprit et sa joie de vivre contagieuse me manquera.

    « Il y a une chose dont on ne loue jamais les morts et qui est cependant la cause de toutes les louanges qu’on leur a données : c’est qu’il sont morts. » Stendhal

  4. Posté par : Isabelle Marazzani le 18 September 2009 à 8:40 am

    J’ai bu plusieurs fois quelques verres de blanc avec Renée et échangé des réflexions sur le monde qui nous entoure. Son regard passionné sur la vie et les gens; son refus de baisser les bras devant l’inadmissible; sa volonté de dire les choses telles quelles sont mais aussi sa grande générosité, simplicité et humanité m’ont à la fois étonnée, ravie, énervée aussi des fois. Renée était une personne entière, une vraie. Les mots seulement ne peuvent décrire le sentiment d’incrédulité, de tristesse et d’indignation que je ressens devant la nouvelle de sa mort dans des circonstances aussi effroyables. Mes plus profondes condoléances à tous ceux qui souffrent de son départ pour le Très haut.

  5. Posté par : Stupéfaction le 18 September 2009 à 8:56 am

    […] complètement attristée. C’est sur mon twitter que j’apprends le décès d’une membre très appréciée de la […]

  6. Posté par : Chantal Beaupré le 18 September 2009 à 9:06 am

    Lorsque j’ai appris cette triste nouvelle, j’avoue avoir été sous le choc pendant un certain moment.

    Bien que je connaissais davantage Renée “en ligne” - particulièrement sur Twitter - j’ai toujours apprécié la sagesse de ses interventions et de ses partages.

    Maintenant que j’ai repris quelque peu mes esprits, j’en viens de plus en plus sereinement à croire que l’âme de Renée avait simplement terminé son périple ici, sur cette Terre.

    Ce sont mes propres croyances, bien sûr… et loin de moi l’idée de vous imposer celles-ci. Mais bien que je ne puisse véritablement prouver lesdites croyances, celles-ci m’aident à accepter la fin soudaine et tragique de la vie humaine de Renée. C’est ce qui importe le plus, à mon avis… car peu importe nos débordements émotifs, ceux-ci ne seront utiles ni à Renée, ni à nous… ni à personne!

    Aujourd’hui, je vous invite à choisir des pensées qui vous seront utiles et profitables - malgré cette lourde perte que représente pour nous le départ de Renée.

    Namasté
    Chantal

  7. Posté par : Renée Wathelet… adieu | Diane Nadeau le 18 September 2009 à 9:22 am

    […] Gagnon, lui fait un bel hommage à lire ici.  Également, vous retrouverez un beau texte «en direct du ciel»sur le blogue du […]

  8. Posté par : Le deuil d’une très grande dame • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure le 18 September 2009 à 9:23 am

    […] Wathelet d’En direct des îles. J’ai mis en ligne, avec mon pote Philippe Martin, le billet En direct du ciel, sur le site de l’organisation que nous avons fondé, Yulbiz. Dans les prochains jours, nous […]

  9. Posté par : Martin Dubois le 18 September 2009 à 9:33 am

    Je suis bouleversé par le décès tragique de Renée, que je ne connaissais que par les médias sociaux. On dit souvent que les relations strictement sur le web sont superficielles et irréelles. Renée nous a prouvé que le web peut laisser passer toute la lumière de l’âme, qu’il peut être le vecteur d’un partage authentique et profond.

    Au revoir Renée, et je te suivrai en direct du ciel.

  10. Posté par : Aurelie Ponton le 18 September 2009 à 9:52 am

    Merci pour ce beau billet.

    Cette preuve de respect et de considération fait oublier, l’espace d’un instant, l’horreur du drame qui entoure sa mort.

  11. Posté par : Sebastien Carrillo (opensmooth) 's status on Friday, 18-Sep-09 15:13:42 UTC - Identi.ca le 18 September 2009 à 10:14 am

    […] http://montreal.yulbiz.org/2009/09/18/en-direct-du-ciel/ a few seconds ago from Gwibber […]

  12. Posté par : Vallier Lapierre le 18 September 2009 à 10:38 am

    Renée débordait de joie. Mais elle n’était pas jovialiste. Elle ne cachait pas ses émotions quand quelque chose la révoltait. Ce qu’on peut faire de mieux aujourd’hui et dans les prochains jours, c’est de nous laisser envahir par nos émotions à son égard.

    Et ça ne pourra que nous aider. Parce qu’en nous imprégnant de son âme, on va trouver la même force qu’elle avait de toujours sourire à la vie malgré tout. Elle avait fait un choix courageux en déménageant au Mexique. Ce n’était pas toujours rose pour elle comme certains yulbizeurs le savent. Elle devait repartir quasiment à zéro. Le plus absurde, c’est qu’elle était en train de s’en sortir. Elle avait une capacité hors norme de s’accrocher.

    En nous laissant déborder d’émotions à son endroit, malgré l’immense tristesse qui nous envahit, nous ne pourrons qu’en sortir plus forts. Je suis sûr que c’est ce qu’elle ferait à notre place.

    Adieu Renée. Je me sens plus près de toi encore que lorsque je pouvais t’avoir au bout du fil d’un skype matinal. On est plusieurs à te devoir beaucoup pour ton exemple de lucidité sereine. Ce ne sera pas toujours facile, mais on va tout faire pour prolonger tes «pas sur le sable au petit matin» http://twurl.cc/1m32

  13. Posté par : Simon Hénault le 18 September 2009 à 10:39 am

    Complète stupéfaction, ce matin. Je lisais son dernier billet (datant d’hier !)… poursuis ma lecture pour apprendre, 2 min. plus tard, cette très triste nouvelle.
    Renée avait osé être différente et vivre comme elle l’entendait - plutôt rare et remarquable de nos jours. Elle prenait le temps de vivre et ces billets s’apparentaient à des petites leçons de vie. Merci Renée.

  14. Posté par : Diane Bourque le 18 September 2009 à 11:07 am

    J’ai parlé avec Renée vendredi et samedi via Skype et sa tête était remplie de projets d’avenir. Une femme inspirante, intelligente, charmante et généreuse. J’aimais passer du temps avec elle sur Skype, sur Twitter, sur Facebook. Je lui disais qu’elle était là avec moi même si la distance nous séparait. Elle est toujours avec moi (nous) et je sens qu’elle nous regarde du haut du ciel. Dites à vos ami(e)s que vous les aimez - c’est pas banal. Je t’aimais Renée, je t’aime et je t’aimerai.

  15. Posté par : Erguder Bekrek le 18 September 2009 à 11:52 am

    Je suis très atristé par cette mauvaise nouvelle. Repose en paix et merci pour tout ce que tu as apporté à la communauté Yulbiz.

    R.I.P.

  16. Posté par : Pierre Bouchard le 18 September 2009 à 11:54 am

    Je ne la rencontrerai plus par hasard dans les rues d’Outremont. Je ne la verrai plus au Yulbiz. Je ne la lirai plus sur ses blogues. Mais je penserai à elle, en train de marcher sur la plage de Isla Renée.

  17. Posté par : Veronique le 18 September 2009 à 12:07 pm

    C’est complètement épouvantable. Je n’arrive pas à croire qu’une femme aussi douce et gentille puisse être victime de violence aussi gratuite.

    Tu étais une femme extraordinaire. Un bel à exemple à suivre pour moi.

    J’espère te revoir dans une autre vie. Le prochain souper de filles sera en ton honneur!

    xxxxx

  18. Posté par : Guy Dub le 18 September 2009 à 12:19 pm

    Bonjour à vous tous.

    Je ne vous connais point. Je suis un des fils de Renée. Il est impossible de décrire ce que nous ressentons face à cette abominable tragédie sans nom. Aucun adjectif ni mot de me viennent a l’esprit. Je peu toutefois dire, au nom de ses enfants, sa petite fille, sa famille (des deux cotés de l’Atlantique) et ses proches qu’il nous fait chaud au coeur de voir tout ces commentaires et cette page qui lui est dédiée.

    Un service commémoratif sera organisé à notre retour du Mexique. Malheureusement, la bureaucratie étant ce qu’elle est là-bas il nous est impossible de donner une date de retour. Nous aimerions beaucoup que les gens comme vous qui la côtoyer soyer présent. Nous vous tiendrons au courant des développement.

    Du a l’ampleur médiatique que semble prendre ce triste évènement nous demandons au médias de bien respecter notre deuil. Pour les autres, tout commentaires, pensé etc. sont bienvenus à l’adresse suivante: enmemoirederenee@gmail.com.

    Merci à vous tous.

    Renée était, est encore et sera aimer. Aura, est et restera une source d’inpiration. Maman, on t’aime de tout de notre coeur. Encore merci pour tout.

  19. Posté par : Natalie Gauthier le 18 September 2009 à 12:36 pm

    Une grande dame. Une des plus belles amitiés jamais connues. Ce qui me révolte le plus, bien au-delà du geste gratuit, c’est que son départ survient au moment où elle récoltait enfin les efforts semés au cours des derniers mois.

    Nos skypes quotidiens vont me manquer.

  20. Posté par : Micheline Bourque le 18 September 2009 à 12:42 pm

    Quelle triste nouvelle! Elle a été chanceuse d’avoir eu des collègues comme vous qui l’avez aimé. Cet amour est en elle maintenant peu importe ou elle se trouve. Mes condoléances à tous et à toutes.

  21. Posté par : Christian Aubry le 18 September 2009 à 1:37 pm

    Merci à tou(te)s de vos commentaires réconfortants qui abondent dans le sens des propos lumineux de Michelle. Renée était une personne aimante, joyeuse, généreuse, une femme d’action et d’émotion sincère qui ne faisait aucun compromis avec ce qu’elle jugeait inacceptable. Elle était maîtresse de sa vie.

    Elle l’aura donc payé très cher, mais à l’instar de plusieurs d’entre vous, je ne peux m’empêcher de croire qu’elle est malgré tout heureuse, en ce moment même, car elle vécu juqu’au bout ses engagements à fond. Jusqu’au dernier matin, malgré les difficultés sociales et financières, elle semblait heureuse, sûre de ses choix, en harmonie avec elle-même, avec nous tous, avec l’humanité, avec la Terre entière et même avec ce sable chaud, cet océan qui lui apportait tant de bonheur et d’équilibre, comme elle nous l’a si bien raconté quelques minutes à peine avant de nous quitter.

    Mon cœur saigne comme le vôtre, bien sûr. Mes yeux pleurent à chaudes larmes à l’instant même. Comme Chantal, cependant, j’aimerais que l’éternel sourire de Renée nous éclaire et transforme ce terrible drame en lumière.

    Que pouvons-nous faire pour honorer sa mémoire et redonner une issue positive à sa vie? Les chats ont peut-être la réponse, la situation sociale du Mexique et du “narco-trafic” aussi. Je m’interroge…

  22. Posté par : Panthère rousse le 18 September 2009 à 1:53 pm

    Merci à Guy, l’un des fils de Renée, pour ce message. En plus de ceux qui ont écrit ici, il y a des centaines de gens de Montréal qui l’ont connue et qui sont bouleversés.

    Christian, la première chose à laquelle j’ai pensé, pour honorer sa mémoire, c’est d’aider la clinique vétérinaire de Isla Mujeres. Elle s’y dévouait beaucoup et tenait notamment un blogue pour eux. Le titre du dernier billet qu’elle y a écrit donne des frissons :
    Quand la mort frappe au hasard…
    http://petitsminousetgatitos.com/

  23. Posté par : Adieu, Renée, femme nomade, inspiration, âme libre pour l’éternité – Christian Aubry | Web + Vidéo = Communication @ Montréal, Qc le 18 September 2009 à 2:04 pm

    […] L’impensable est arrivé. Paix à l’âme de Renée et compassion pour toutes celles et ceux que sa disparition plonge dans la peine. Son sourire est éternel et sa force vitale est maintenant en chacun d’entre nous. […]

  24. Posté par : Annie Bergeron le 18 September 2009 à 2:19 pm

    Je connais Renée via Twitter seulement…j’adorais la lire car elle me faisait rêver, rire et réfléchir.

    J’adorais voir les jolies photos qu’elle prenait. Justement les dernières que j’ai regardées sont les crabes bleus via un twit : “il y a des crabes bleus, juste là: http://bit.ly/14L4OO9:21 PM Sep 10th from twhirl”

    Mes respects grande dame, vos leçons de vie vont me manquer, mes condoléances à la famille et aux amis.

  25. Posté par : Panthère rousse le 18 September 2009 à 2:23 pm

    Je remets le lien vers la page à laquelle Annie renvoie, car son lien avait un problème.
    http://www.flickr.com/photos/endirectdesiles/

  26. Posté par : Mathieu le 18 September 2009 à 3:19 pm

    Mes condoléances à tous et à toutes. Au revoir Renée!

  27. Posté par : Christian Aubry le 18 September 2009 à 3:24 pm

    Souvenirs, souvenirs… C’était, il y a six mois à peine, l’ultime fête outremontoise au nom aujourd’hui funestement prémonitoire. Et pourtant, que de rires, que d’amitié, que d’humanité et de passions partagées!

    http://www.facebook.com/photo_search.php?oid=58286576742&view=all

  28. Posté par : Jennifer DAUMEC le 18 September 2009 à 3:51 pm

    Je ne la connaissais pas personnellement mais j’imagine a quel point ce drame vous affecte d’autant plus qu’elle ait été “salement”, lachement assassinée. C’est un drame. Je souhaite que la joie de vivre qu’elle émanait, et dont cette photo témoigne, restera dans le coeur de tous ceux qui ont croisé son chemin. Paix à son âme et paix à vous.

  29. Posté par : Edouardine Gombé le 18 September 2009 à 4:10 pm

    je suis le choc, toutes mes pensées vont à ses proches.

  30. Posté par : La blogosphère en deuil » DominicArpin.ca - Le Patrouilleur du Net le 18 September 2009 à 4:11 pm

    […] hommage sur Yulbiz dont elle était la mère spirituelle et sur le blogue de Michelle Blanc qui a eu la délicate […]

  31. Posté par : Gab Goldenberg le 18 September 2009 à 5:19 pm

    Condoléances à sa famille…

  32. Posté par : Someone among my Facebook friends passed away « Long Nguyen le 18 September 2009 à 5:29 pm

    […] to care enough to write about it. Maybe it's because it wasn't a naturally death. Indeed, this lovely woman was killed by some punk ass junkie who probably did it, because he couldn't get a […]

  33. Posté par : PodCamp Montreal: Death and Digital Legacy le 18 September 2009 à 5:50 pm

    […] morning, news spread of the murder of Montreal blogger Renée Wathelet (@endirectdesiles). A fixture in the community, Renée fell in love with Mexico’s Isla Mujeres and moved there last year. Although, we spoke […]

  34. Posté par : Line le 18 September 2009 à 6:40 pm

    je suis decrissee completement, incapable de bouger, jai vecu une relation intense avec Renee ,je vivais a lìle et je vous assure que la bloguosphere etait son monde…elle se promenait d’ailleurs entre tous ces mondes et m’a amenee a Yulbiz ou y’avait pas grand monde ,«je revenais d’un sejour de 8 ans a l’ile , elle etait tres devouee la-bas aussi..avec delfino etc….je l’avais suivie dans touers ses etapes d’installation a l’ile…

  35. Posté par : Anouk Hébert le 18 September 2009 à 7:51 pm

    Je suis sans voix. Et choquée. Quelle fin tragique. Repose en paix Renée. Je ne t’oublierai pas.

  36. Posté par : Vinvin le 19 September 2009 à 3:29 am

    Les bras m’en tombent.
    Horrible.
    Je peux pas y croire…

  37. Posté par : Claude le 19 September 2009 à 6:20 am

    C’est toujours à ceux qui font du bien qui leur arrivent des malheurs, mais jamais à celui ou celle qui fait du mal. Ce qui était pas le cas de Renée qui démontrait la sagesse et le respect de la nature, des animaux et des humains.

    Maudite vie injuste

  38. Posté par : Amadou le 19 September 2009 à 9:16 am

    Paix à son âme. Cette tragédie est horrible. Tous mes soutiens et prières vont à la famille.

  39. Posté par : Florine le 19 September 2009 à 12:37 pm

    Ma chère Renée,

    Ce matin, samedi à 9 h 15, mon téléphone n’a pas sonné. De ton Ile des Femmes, tu avais l’habitude de me rejoindre alors que je sirotais mon café. Et nous causions……

    Mais lorsque tu étais sur notre Ile de Montréal, le samedi, beau temps/mauvais temps, tu m’invitais pour le déjeuner. Par dessus mon pyjama jaune, j’enfilais manteau, veste, bottes, et en 2 minutes, en passant par la ruelle, je me retrouvais dans ta cuisine, en pyjama jaune et pantoufles, comme chez moi. Et nous causions…..

    Renée, tu m’appelais ta soeur. Depuis plus de 15 ans, nous avons partagé nos joies, nos peines, nos secrets et nos espoirs. Tu as toujours été présente pour moi dans les moments difficiles, à me soutenir de tes conseils, de ta force et de ta foi dans la vie et de ses belles promesses.

    Enfin, ton rêve se réalisait. Tu avançais vers ton but en surmontant chaque obstable.

    Jusqu’à ce matin du 17 septembre, où la violence t’a emportée.

    J’ai un trou dans le coeur.

    Ma chère Renée, tu restes pour moi un exemple de détermination et je chérirai ta mémoire comme celle de ma soeur.

    Repose en paix.
    Florine

  40. Posté par : nathalie mondat le 19 September 2009 à 2:00 pm

    Triste. Mes sympathies a la famille et a ses nombreux amis..Si la valeur d’une vie se mesure au vide laissé a son terme..Elle n’a pas vecue en vain et surtout elle a bien vécue en laissant ses petites graines de sagesse et d’amour pousser au quatres vents..Bon voyage tres chere nomade..

  41. Posté par : Fadhila Brahimi le 19 September 2009 à 2:40 pm

    Je suis totalement consternée. Toutes mes belles pensées à ses proches. Renée merci:-)

  42. Posté par : Marie France et Claudio le 19 September 2009 à 3:30 pm

    Nos condoleances à Guy, à Nicolas, à Emilie.
    Beaucoup de souvenirs (on n’oublie pas la quinzaine d’années pendant lesquelles on vous a vu grandir…)
    et beaucoup de tristesse aujourd’hui pour une mort
    si affreuse et si absurde.
    Votre mère était une femme de courage et elle ne méritait vraiment pas ça.
    Que son âme repose en paix.
    A vous trois nous ne pouvons que dire :” Courage…”
    Marie France et Claudio

  43. Posté par : Yulbiz Paris fait sa rentrée le 19 September 2009 à 5:16 pm

    […] du Yulbiz Montréal s’en est allée au ciel vendredi 18 septembre dans des circonstances effroyables. Je n’ai jamais rencontré Renée mais j’avais grand plaisir à échanger avec elle sur […]

  44. Posté par : Danielle Delbecque le 20 September 2009 à 2:04 am

    …C`est fou! C`est fou ce que ressent! J`en suis toute retournée, gênée quasiment d`entrer dans votre bulle…

    Je vais vous le dire pareil, coudonc! Je suis bouleversée, obsédée par cette personne, cette BELLE personne, depuis 2 jours!

    Et, je NE LA CONNAISSAIS PAS, AVANT ! À mon grand regret!

    Oui, c`est fou! Je ne connaissais pas Renée, j`ai appris son existence dans sa mort, c`est terrible!

    Je suis tombée par hasard sur la nouvelle horrible…, moi qui, habituellement, ne m`attarde pas trop aux faits divers….

    La photo de Renée sur ma page d`accueil MSN retient mon attention: Je suis , tout comme elle, une amoureuse des animaux, le chaton dans ses bras m`incite à lire la nouvelle.

    Je découvre alors un monde, une Personne, je suis les liens…; je m`en veux de ne pas l`avoir connue AVANT!

    Je suis tellement peu sur le net.

    Mais…, j`aurais donc du… , du quoi? Sais pas, sais pu, j`ai tellement de peine!

    Oui, je le sais que c`est fou! Mais, je me devais de vous le dire, à vous, ses enfants, ses amis, virtuels et autres, vous tous qui avez eu le
    privilège de faire partie de sa vie, je pleure avec vous.

    Et je crois que vous avez dorénavant un ange gardien hors du commun, un Ange, dans tous les sens du mot!

    Je ne pense qu`à ça depuis 2 jours, j`ai mal…, mal au coeur, mal à l`âme, mal au corps, mal, mal, mal …!

    Je ne peux imaginer votre douleur en ce moment…, je peux juste la partager un peu, si peu…

    Danielle Delbecque.

  45. Posté par : Kiosque des Blogs Numéro 42 | Blog radar le 20 September 2009 à 5:54 am

    […] 1> Malheureuse nouvelle que ce crime abominal contre une blogueuse canadienne […]

  46. Posté par : Chère Renée Wathelet, nous nous souviendrons | Diane Bourque le 20 September 2009 à 7:03 am

    […] vous invite à visiter Yulbiz – En direct du Ciel pour des beaux témoignages, et Dominic Arpin – La blogosphère en […]

  47. Posté par : Ulrich le 21 September 2009 à 8:21 am

    Triste. Pensées à tout les gens qui l’aimaient.

  48. Posté par : Denis Murphy le 21 September 2009 à 9:02 am

    C’est très touchant de lire de tous ces commentaires élogieux à propos de notre amie soleil. Merci à Line et Marc-André, les deux seules personnes qui ont donné un incroyable coup de main lors de son déménagement (…)

  49. Posté par : Guy Dub le 21 September 2009 à 10:08 am

    Le 17 septembre dernier, une canadienne d’origine Belge vivant au Mexique, citoyenne du monde, a été sauvagement enlevée à ses enfants, sa famille, ses proches et ses amis. Ce crime ignoble fait couler de l’encre, et occupe plusieurs espaces mémoire sur les serveurs du cyberespace. Beaucoup de chose ont été rapportée et s’avèrent être inexacte. Ce texte a pour but de donner l’heure juste sur cet évènement tragique. Les informations sont de première main, il ne s’agit de pas traduction google d’articles parus ici et là. Ce texte à été lu et approuvé par les enfants de Mme Wathelet.

    Des témoins habitant le complexe ont vu Jose Joaquin Palacios Garza roder le matin du 17 septembre 2009 autour de 7hr du matin, heure locale. Des voisins l’ont vu en quittant pour leur travail. Selon les témoins rencontrés, il avait probablement déjà identifié Mme Wathelet comme une cible, car elle est blanche. Un témoin habitant le quartier (Francis Arlene) avait vu Palacios Garza roder depuis vendredi le 11 septembre 2009. Les amis proches et les personnes connaissant très bien Mme Wathelet qui la côtoyaient quotidiennement n’ont jamais entendu parler d’une quelconque connexion entre Mme Wathelet et son assassin. Le motif le plus crédible reste un vol. Plusieurs coups de couteau ont effectivement été assainés à la victime, nul besoin d’entrer dans plus de détails.

    Dans la matinée, Violeta Martinez Chavez du contrôle des maladies transmissibles par les insectes faisait du porte à porte pour informer les gens de mettre un produit dans l’eau. Palacios Garza aurait profité du moment où la porte était entre ouverte dû au fait de la visite de Chavez chez Mme Wathelet. Il a violemment bousculé Chavez pour entrer dans l’appartement. Chavez est allée prévenir une voisine de Mme Wathelet pour appeler le 066 (911 mexicain). Javier Centeno, voisin d’en bas, est monté à l’appartement quand il a entendu ce qui se passait (nul besoin d’entrer dans les détails ici). Il est monté et est entré dans l’appartement. Il a surpris le tueur sur les faits. Ce dernier a pris la fuite en direction sud vers la rue perpendiculaire à Calle Del Caribe. C’est à ce moment que la police est arrivée. La patrouille ne répondait pas à l’appel, mais passait par là dans le cadre de leur ronde habituelle. Ils ont vu l’homme courir avec un couteau ensanglanté dans les mains. Palacios Garza a été appréhendé et est détenu par les autorités mexicaines.

    Le policier qui montait la garde devant l’appartement a confirmé qu’un test de dépistage de drogues a été fait et rien n’a été trouvé. Nous ignorons quelles drogues étaient testées. Mme Chavez et M. Centeno ont fait une déposition à la police. Mme Chavez a présentement un choc nerveux grave. La famille de Mme Wathelet et les autorités consulaires sont en contact avec les autorités locales concernant l’affaire. Aucun commentaire ne sera fait à ce sujet pour le moment.

    La police monte la garde jour et nuit devant l’appartement. Les voisins on fait une commémoration avec une statue de la Vierge Guadalupana et des lampions. Il est coutume au Mexique de prier pendant huit jours quand quelqu’un est victime d’une mort violente pour aider son âme à être en paix. La famille est extrêmement touchée par tous ces gestes des amis de Mme Wathelet au Mexique. Notons que la victime et la famille n’ont aucune allégeance religieuse de quelques sortes.

    Il est important de parler de Jose Alfredo Miss Velazquez. Il s’agit de ce José sur les blogues de Mme Wathelet et non pas Jose Joaquin Palacios Garza, l’assassin de Mme Wathelet. Jose et sa compagne étaient de grands amis de Mme Wathelet et lui rendaient visite quotidiennement. La famille et les amis de Mme Wathelet qui leurs ont rendu visite on tout fait leur connaissance et apprécié leur joie de vivre.

    Les autorités canadiennes, par respect pour la vie privée, se gardent de tout commentaire sur l’affaire. Les enfants de Mme Wathelet ont demandé de respecter leur deuil et la mémoire de leur mère. Un de ses enfants a contacté un journaliste du journal La Presse le 18 septembre 2009 au matin lorsqu’un ami lui a dit qu’un article était en rédaction sur sa mère. Aucune demande médiatique n’a été faite auprès de la famille. Une tentative de publier le présent article avec une autre grande chaine de media privé a donné un article douteux à la sauce populiste.

    Il semblerait que le gouvernement mexicain a présenté des excuses officielles au gouvernement canadien. À cette date, la famille qui est en étroit contact avec les autorités consulaires Canadienne n’a pas encore eu confirmation de cette information.

    La famille souhaite souligner l’exceptionnel support et le travail des autorités canadiennes dans cette affaire.

    Les témoignages éloquent sur les différents sites de blogue et réseautage sociaux aide grandement la famille et ses proches. Pour la famille et les proches, il est beaucoup plus important de se rappeler avec respect la personne qu’était Renée Wathelet, et comment elle a touché et aidé tant de gens. Grande humaniste, pacifiste, mordant dans la vie à pleine dent, elle a su être un exemple, une guide, une inspiration pour ses enfants, ses proches et tous ceux qui ont croisé sont chemin.

    Une fois de plus, elle entreprenait un projet que beaucoup disait impossible, voire une fantaisie. Ceux qui la connaissent savent que ce n’est pas la première fois qu’elle semble se lancer dans le vide sans parachute. Toutefois, pour l’œil averti, ce n’est pas tout à fait le cas et elle y est systématiquement arrivée. Elle sortait des sentiers battus, cela dérange certaines personnes, remettant peut-être en question leur propre incapacité à faire ce qu’ils désirent réellement. La famille, les amis, les proches savent qu’elle atteignait ce que beaucoup recherchent, être heureuse tout simplement.

    Guy, Nicolas et Émilie,
    Dr. Delfino Guevara,
    Directeur et propriétaire de la Clinica de Chipie,Isla Mujeres Quintana Roo, México.

    http://petitsminousetegatitos.com
    http://petitsminousetgatitos.blogspot.com (archives)
    vetclinicchipie@hotmail.com

  50. Posté par : Valentin Verdier le 22 September 2009 à 10:09 am

    Je ne la connaissais pas mais suis très touché par cette disparition, je suis en France alors un peu loin de tout ça mais j’ai une pensée pour elle et toute sa famille, toutes mes condoléances.

  51. Posté par : Se réchauffer au coin du web | N'ayez pas peur !! le 22 September 2009 à 3:56 pm

    […] L’hommage de ses proches: « Une fois de plus, elle entreprenait un projet que beaucoup disait impossible, voire une […]

  52. Posté par : SUE MURPHY ALIAS SUEBIDOUX le 23 September 2009 à 11:56 am

    Renée a été ma conseillère financière pendant de nombreuses années,rapidement nous sommes devenues copines et confidentes. Nos échanges ,rencontres et meeting au resto dans son quartier d’Outremont vont énormément me manquer car nos échanges philosophiques ,nos partages de soucis quotidiens et découvertes culturelles remplissaient nos vies respectives. Tout était respect, ouverture d’esprit , curiosité et joie de vivre. En apprenant sa fin subite et tragique j’en ai les jambes sciées et le souffle coupé, j’ai encore de la misère à respirer…Renée savait que je l’aimait bien et j’espère que la réincarnation existe car ce kharma de violence est inexplicable!.Renée=femme vive,culture,débrouillardise,courageuse,humaniste,émotions. chatons,rêve, et+ RIP

  53. Posté par : Epicure le 24 September 2009 à 10:30 am

    Il parait que tu es partie pour un long voyage à présent! Tu vis dans nos coeurs à présent…
    Je te demanderais de bien vouloir passer le bonjour aux anges, ainsi que de dire à dieu de redscendre sur terre un peu…
    Je compte sut toi pour dynamiser le réseau social aussi, de là-haut.
    Je te remercie,à bientot ou à bien tard Renée.
    Je t’embrasse et carpe diem…

  54. Posté par : Sacha le 25 September 2009 à 9:48 am

    Je ne connaissais pas cette dame, mais cette histoire m’a boulversé. J’ai découvert ses blogues par la suite. Quelle tristesse! Je connais bien cet île, et je la comprends d’avoir tombé en amour avec ce coin de paradis. Qui eut cru que des gens aussi malsains puissent s’y retrouver? On est à l’abir nul part. Courage à la famille. RIP chère dame.

  55. Posté par : Dominique Bernard le 25 September 2009 à 7:52 pm

    Ma chère Renée,

    J’ai fait ta rencontre il y a 5 ans et nous n’avons cessés d’être amies depuis ce jour. Je me le rappelle bien, un souper chez toi avec des amies communes qui m’avaient dit que je t’adorerais et que nous avions plusieurs points en commun.

    Elles avaient raison. À ce souper je t’ai montré une photo d’une toile que j’avais faite et pour laquelle tu t’étais exclamée; Je la veux, combien en demande-tu?

    Tu l’aime ai-je dit? Ta réponse fut ton magnifique sourire. J’ai été touchée par ton enthousiasme et je te l’ai offerte sur le champ.

    Depuis ce souper, nous en avons eu plusieurs autres, nous avons appris à nous connaître et à nous apprécier. J’ai aussi eu la chance de connaître tes enfants et plusieurs de tes amis(es).

    Avant de partir en mars dernier, tu m’a remis le ‘Jazz Man’ pour que je le garde en attendant ton retour. Cette toile restera avec moi, je ne m’en départirerai jamais.

    Depuis une semaine, j’ai regardé le ‘Jazz Man’ plusieurs fois et à chaque fois mon coeur c’est serré si fort qu’il me semblait que je ne pourrais plus respirer. Je sais que le temps fera bien les choses et que la vue de cette toile fera naître un sourire sur mon visage, en souvenance de toi.

    Tu me manque ma douce amie, j’ai le coeur en chamaille car il balance entre la haine de cet homme qui a osé te prendre la vie et l’amour que j’ai pour toi.

    Tu a une place de choix dans mon coeur, elle te gardera à ma mémoire jusqu’au jour où nous nous retrouverons. Je sais que cela n’était pas ta croyance mais moi j’y crois et je veux continuer d’y croire.

    Mes remerciements à ton fils Guy pour avoir clarifié plusieurs états de choses. Tes enfants étaient et sont toujours les lumières de ta vie. Ta petite-fille avait tout ton amour et ton admiration avec cette descendance qui te faisait chaud au coeur. Nicolas et Isabelle continuerons cet amour et parlerons de cette grand-mère nomade qui aimait tant la vie.

    Pour finir, je voudrais envoyer toutes mes sympaties à ta famille. J’espère les revoirs et leur dire qu’ils ont une mère formidable et que le courage qu’ils ont eu durand cette terrible épreuve prouve bien qu’ils sont tes enfants.

    Merci d’avoir passée dans ma vie……

  56. Posté par : Peines, bafouilles et projets | Vie Nomade le 28 September 2009 à 9:20 am

    […] sur Les proches remettent les pendules à l’heure en particulier. Vous pouvez aussi lire la touchante histoire relatée par sa famille et ses proches, ainsi que ce témoignage d’un ami, fort à propos, sur les relations […]

  57. Posté par : Daniel le 8 October 2009 à 11:44 am

    oH.

    Ouch. Renée, je me souviens de vous, de votre sourire et de votre naïveté (douce et innocente).

    Vous parliez des îles comme le paradis.

    Que vous puissiez reposer en paix.

    Daniel.

  58. Posté par : Taxi-brousse dans la sélection d’ELLE-Wikio « Taxi-brousse le 9 December 2009 à 10:44 pm

    […] qui ne le savent pas, la blogueuse Renée Wathelet, installée à Isla Mujares, au Mexique, a été sauvagement assassinée en septembre dernier. J’avais réalisé une entrevue avec elle quelques jours avant sa mort. […]

  59. Posté par : Personnes disparues 2.0 — Ovologic le 4 February 2010 à 10:54 am

    […] meurtre de Renée Wathelet avait été médiatisé et nous a permis de comprendre tout de suite pourquoi elle n’était […]

  60. Posté par : Revue de presse « Mexinada le 15 June 2010 à 12:42 pm

    […] En direct du Ciel – Yullbiz […]

Laisser un commentaire